vendredi 21 juin 2024

LA DERNIERE ALLUMETTE

 


De : Marie Vareille
Genre : Contemporain
Chez : Edition Charleston


Résumé :

Depuis plus de vingt ans, Abigaëlle vit recluse dans un couvent en Bourgogne. Sa vie d’avant ? Elle l’a en grande partie oubliée. Elle est même incapable de se rappeler l’événement qui a fait basculer sa destinée et l’a poussée à se retirer du monde.


De loin, elle observe la vie parisienne de Gabriel, son grand frère, dont la brillante carrière d’artiste et l’imaginaire rempli de poésie sont encensés par la critique. Mais le jour où il rencontre la lumineuse Zoé et tombe sous son charme,

Abigaëlle ne peut s’empêcher de trembler, car elle seule connaît vraiment son frère…

Mon avis : 

Je viens tout juste de terminer "La dernière allumette" de Marie Vareille, et je suis encore bouleversée par cette lecture. Ce roman est un véritable coup de cœur. Dès les premières pages, j'ai été transportée dans l'univers sombre et lumineux de Gabriel et Abigaëlle. La construction narrative est parfaitement maîtrisée, alternant entre passé et présent de manière fluide et captivante. La tension monte progressivement, et les multiples twists de l'intrigue m'ont littéralement retourné le cerveau à plusieurs reprises.

Marie Vareille a une plume magique et sensible. Elle parvient à traiter des sujets aussi délicats que les violences conjugales et l'enfance fracassée avec une justesse et une intensité émotive rares. Chaque personnage est finement dessiné, leurs douleurs et leurs espoirs palpables. J'ai été émue aux larmes par leur parcours, me retrouvant souvent bouleversée par la profondeur psychologique des situations décrites. L'autrice sait brouiller les pistes, nous menant d'une certitude à une autre avec une habileté déconcertante.

Ce qui m'a le plus frappée, c'est la manière dont Marie Vareille a réussi à faire de ce roman une œuvre à la fois difficile et addictive. Je n'ai pas pu lâcher le livre avant d'en avoir dévoré chaque page. L'histoire est poignante, les révélations finales sont une véritable claque, et la conclusion laisse un goût amer et doux à la fois. C'est probablement le roman le plus dur psychologiquement qu'elle ait écrit, mais aussi l'un des plus nécessaires.

"La dernière allumette" n'est pas seulement un livre, c'est une expérience émotionnelle intense. Il offre une réflexion profonde sur les thèmes difficiles qu'il aborde, sans jamais tomber dans le mélodrame ou la facilité. Marie Vareille, une fois de plus, nous prouve qu'elle est une autrice incontournable, capable de toucher le cœur et l'esprit de ses lecteurs avec une délicatesse et une force incomparable. Un immense coup de cœur pour cette œuvre magistrale qui restera longtemps gravée dans ma mémoire.


Un autre avis chez Aude bouquine


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire