lundi 21 septembre 2020

JUDY


De : Rupert Goold 
Date de sortie : 26 Février 2020 
Genre : Biopic / Drame 


Résumé : 


Hiver 1968. La légendaire Judy Garland débarque à Londres pour se produire à guichets fermés au Talk of the Town. Cela fait trente ans déjà qu’elle est devenue une star planétaire grâce au Magicien d’Oz. Judy a débuté son travail d’artiste à l’âge de deux ans, cela fait maintenant plus de quatre décennies qu’elle chante pour gagner sa vie. Elle est épuisée. Alors qu’elle se prépare pour le spectacle, qu’elle se bat avec son agent, charme les musiciens et évoque ses souvenirs entre amis ; sa vivacité et sa générosité séduisent son entourage. Hantée par une enfance sacrifiée pour Hollywood, elle aspire à rentrer chez elle et à consacrer du temps à ses enfants. Aura-t-elle seulement la force d’aller de l’avant ?


Mon avis : 


Ce film déroute autant qu'il séduit, si comme moi vous ne connaissez rien à la vie et à la carrière de Judy Garland, vous serez forcément secoués par ce destin parfois tragique. 
Ce biopic met en lumière le talent incroyable de cette artiste tout en épinglant ses addictions, son entourage et le traitement du Hollywood de l'époque sur les enfants stars. 
Deux épisodes marquants de sa vie sont présentés ici, d'abord son début de carrière avec une partie du tournage du magicien d'Oz puis ensuite sa fin de carrière avec la tournée de concerts Londonien. 
Vous découvrirez alors une personnalité à la fois perturbante et attachante, jouée avec panache par une Renée Zellweger éblouissante et émouvante qui porte complètement le film. 
En bref une oeuvre qui n'est pas très originale au vu du nombre de biopic musical que nous offre le cinéma actuel mais qui est inratable pour la prestation de Renée Zellweger qui mérite largement son oscar.  


Un autre avis ? N'hésitez pas à indiquer votre chronique en commentaire. 


Bonne journée <3

samedi 19 septembre 2020

NUIT

 


De : Bernard Minier 
Chez : Pocket 
Genre : Thriller 


Résumé : 


Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière. L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base off-shore.
Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz.
L'absent s'appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Suivi, épié.
Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant.
Au dos, juste un prénom : GUSTAV
Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.


Mon avis : 


J'avoue avoir eu dû mal avec la fin de "N'éteins pas les lumières" qui est le tome précédent de cet saga, donc celui ci était un peu un test pour savoir si mon aventure avec cet auteur continuait ou pas. 
Et j'ai été agréablement surprise par ce roman, on se retrouve plongé dans une course frénétique, dans un thriller glaçant où les quiproquos et rebondissements ne finissent pas de nous surprendre. 
On conclut une boucle importante de l'histoire de façon plutôt satisfaisante tout en nous tenant quand même en haleine pour les tomes suivants. 
Je tiens à noter un bémol, l'auteur à tendance à décrire constamment les femmes comme des bouts de viandes du décolletés, aux fesses en passant même par les kilos en trop. J'ai souvent levé les yeux au début du roman mais heureusement cela s'estompe rapidement au fil de la lecture. 
En bref, malgré des petites longueur Bernard Minier a réussi brillamment à m'accrocher à cette ambiance glaciaire et malsaine et à me convaincre de continuer cette saga. 


Un autre avis chez les pipelettes en parlent


Bonne journée <3 

jeudi 17 septembre 2020

PS : TU ME MANQUES



De : Brigid Kemmerer 
Chez : Hachette
Genre : Contemporain


Résumé : 


Juliet a toujours écrit à sa mère. Depuis sa mort soudaine, cette habitude est pour elle comme une bouée de sauvetage. Même si les courriers de Juliet restent sans réponse, elle continue de les déposer sur sa tombe chaque semaine.

Declan n’aurait jamais cru qu’une lettre pourrait changer sa vie. Pourtant, celle qu’il trouve au cimetière, où il fait des travaux d’intérêt général après le lycée, le touche profondément… Et il ne peut s’empêcher d’y ajouter deux mots.

Commence alors une correspondance inattendue entre Le Crépuscule et La Fille du Cimetière, deux étrangers que tout oppose. Ce qu’ils ignorent, c’est que leurs routes se sont déjà croisées…


Mon avis : 

Cette lecture me faisait de l'oeil depuis un moment car j'en lisais souvent des bons avis sur Livraddict. 

L'autrice nous offre une romance adolescente toujours très bienveillante et créative avec un format épistolaire original qui ajoute une vraie plus value. 

Elle traite aussi avec justesse et sans jamais rentrer dans le larmoyant,  du point de vu des adolescents sur des sujets forts comme l'alcoolisme dans le cercle familial, le deuil & la résilience.

En bref, une lecture fluide, positive et pleines d'émotions avec des personnages qui se jouent des clichés et qu'on finit par aimer forcément. 


Un autre avis chez Invitation to dream

Bonne journée <3