lundi 6 août 2018

FRIENDS SAISON 1




Date de sortie : 1994 
Créée par : David Crane / Marta Kauffman 
Nationalité : Américaine 
Genre : Comédie 
Format : 22 min 
Chaîne : NBC 


Résumé : 


Les péripéties de 6 jeunes newyorkais liés par une profonde amitié. Entre amour, travail, famille, ils partagent leurs bonheurs et leurs soucis au Central Perk, leur café favori... 
Rachel quitte Barry devant l'autel et trouve refuge chez Monica. Elle décide de prendre sa vie en main et de ne plus vivre sur les revenus de ses parents. Ross est déprimé par son divorce : sa femme vient de le quitter pour une femme... Monica sort avec un sommelier.

Mon avis : 


Comme tout le monde je pense, j'ai déjà regardé des épisodes de Friends par ci par là mais je ne m'étais jamais penchée sur la série assez sérieusement pour la regarder du début jusqu'à la fin sans sauter d'épisodes. Et cela faisait un moment que "l'aventure" me tentait donc j'ai décidé qu'elle serait mon petit objectif série de l'année ... 


La série a tout de suite répondu à ces promesses elle est fun et rafraîchissante et les épisodes s’enchaînent sans même y réfléchir (Merci Netflix) 
Les histoires personnelles des jeunes New-Yorkais rythment la série avec justesse et beaucoup d'humour. J'ai d'ailleurs souvent ri aux éclats devant leurs frasques. 
J'angoissais un peu que la série ai mal vieillit mais le côté année 90 ne m'a pas dérangé du tout, au contraire cela m'a rajouté une touche de nostalgie très plaisante. 


Comme j'en parlais avec mon conjoint je trouve qu'il n'y a pas de personnage phare qui se détache du groupe (comme un Sheldon dans The Big Bang Theory) et c'est très appréciable. 
Et même si je me suis beaucoup plus attachée pour le moment au trio féminin chaque personnage apporte sa pierre à l'édifice et fait de cette joyeuse troupe quelque chose d'unique et de mythique. 
J'ai donc beaucoup aimé l'évolution de Rachel, le divorce de Ross, le caractère de Monica, le métier de Joey, les chansons de Phoebe et les histoires d'amour de Chandler. 


Pour le moment je ne suis pas déçue d'avoir commencé cette série qui m'a déjà ému et fais rire au possible. Je comprends un peu plus l'engouement autour d'elle et j'ai hâte de pouvoir vous faire un petit update sur chacune des saisons sur ce blog ... Etes vous prêts à manger du Friends à toutes les sauces ? 



Vous pouvez aussi me retrouver sur HellocotonBétaséries , Livraddict  et  Sens Critique  n'hésitez pas à m'y suivre. 





BONNE SEMAINE <3







samedi 4 août 2018

LE LIVRE DES BALTIMORES



Date de sortie : 1er octobre 2015
Auteur : Joël Dicker
Nationalité : Suisse
Genre : Contemporain 
Format : 476 pages 
Editeur : Editions de Fallois 


Résumé : 


 Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu'il éprouva jadis pour cette famille de l'Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s'effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu'au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu'est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?


Mon avis : 


J'avais dévoré et adoré La vérité sur l'affaire Harry Québert dont j'avais fait la chronique sur le blog ici
Il faut savoir que même si la construction du roman et le narrateur restent semblable nous nous retrouvons  avec un roman contemporain alors que le premier opus nous offrait un thriller haletant. 
En ayant vu cela j'avais évidemment peur d'être déçue par cette lecture ... 


Mais il n'en fût rien. Définitivement, le style d'écriture de Joël Dicker est addictif, la structure du livre est pensé de façon tellement intelligente qu'on ne se perd jamais ni dans le temps ni dans les personnages tout en nous tenant en haleine efficacement.
Toute l'histoire repose sur les sentiments , on passe alors de la colère à un amour sans faille, de la jalousie à une amitié éternelle. Ce livre regorge d'une palette d'émotions incroyable et j'en ai été toute bouleversée. 
Si je devais reprocher un point à ce roman c'est cette histoire de jalousie et d'égo qu'on retrouve sur beaucoup de personnages, je trouve cela tellement dommage d'expliquer quasiment à chaque fois les erreurs de nos protagonistes par ces deux excuses et d'ailleurs je trouve même souvent les actes disproportionnés pour la raison évoqué. 
Cependant l'auteur nous offre une fin magnifique et même si je l'avais deviné à l'avance je n'ai  pu retenir mes larmes 


Mais la grande force de ce roman est plus que jamais ces personnages. 
C'est en effet avec grand plaisir que j'ai retrouvé Marcus en narrateur et je l'aime toujours autant ainsi que la proximité que créée l'auteur avec son héro. 
Malheureusement je n'ai pas  accroché plus que ça avec Hillel et Alexandra, ils ont eut tendance à m'énerver par leurs réactions surtout Alexandra que j'ai trouvé manipulatrice et dont le comportement avec le gang des trois garçons m'a quelque peu énervé. Je pense être passé totalement à côté de ces personnalités car je n'ai pas lu d'avis similaire ailleurs. 
En tout cas mon coup de coeur revient à Woody qui est émouvant et pleins de force. J'ai adoré toute la psychologie autour de lui ainsi que son évolution, ce personnage m'a profondément touché et je pense qu'il me marquera encore un certains temps. 


Ce livre est donc un livre puissant et poignant que je vous conseille fortement et ne faites pas la même erreur que moi préparez vos mouchoirs car les plus sensibles d'entre vous ne s'en sortiront pas bien frais.  


Un autre avis chez Delcyfaro



Vous pouvez aussi me retrouver sur HellocotonBétaséries , Livraddict  et  Sens Critique  n'hésitez pas à m'y suivre. 





BONNE JOURNEE <3








vendredi 27 juillet 2018

JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM







Date de sortie : 6 Juin 2018
Réalisateur : Juan Antonio Bayona
Nationalité : Américaine
Genre : Aventure / Science Fiction / Action
Format : 2h08
Distributeur : Universal Pictures


Résumé :


Cela fait maintenant trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l'île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction. 




Mon avis : 



Je n'ai pas été bercé par la franchise Jurassic Parc étant plus jeune, même si j'en ai de vagues souvenirs un peu flou, disons que ce n'est pas un classique pour moi et comme je fais jamais les choses à moitié j'ai zappé le visionnage du premier opus pour aller voir directement celui ci. En effet, alors que la plupart des spectateurs sont en recherche d'une suite ou même d'un peu de nostalgie je me suis lancée pour ma part dans ma première expérience avec cet univers qui me faisait de l’œil depuis des années ...


Visuellement le film remplit parfaitement le contrat, il est spectaculaire et les dinosaures sont impressionnants et très réalistes. On en prends pleins les yeux pendant 2h08. 
Mais le scénario est bancal, évidemment nous retrouvons toutes les incohérences "inévitables" dans ce genre de film mais plus dommage l'histoire est très prévisible et n'apporte pas vraiment son lot d'émotions. 
Cependant le traitement des dinosaures et de la responsabilité de l'humain par rapport à eux et leur comportements est plutôt bien traitée, on y pose des questions pertinentes et c'est vraiment ce que j'attendais 


Concernant le casting Chris Patt est un Owen sympathique sans être pour autant inoubliable dans ce rôle. Il me manquait une pointe de charisme et beaucoup de passion. 
La passion je l'ai retrouvé un peu plus chez la sublime Bryce Dallas Howard qui est vraiment un ton au dessus que son homologue masculin. 
Mais ma petite découverte et pépite c'est Isabella Sermon qui interprète la petite Maisie même si j'aurai aimé voir le secret autour de son personnage plus développé elle m'a impressionné et j'espère la revoir très vite sur les écrans. 


Avec un casting correct mais pas transcendant Jurassic World : Fallen Kingdom fait le job efficacement sans pour autant apporté ce bouleversement qui aurait pu faire la différence. 
Par contre l'univers m'a beaucoup intrigué et séduite et me donne envie de découvrir la saga originelle ... 



Un autre avis chez Escape to culture




Vous pouvez aussi me retrouver sur HellocotonBétaséries et Livraddict, n'hésitez pas à m'y suivre. 





BONNE JOURNEE <3