mardi 25 mai 2021

BETTY

 




De : Tiffany McDaniel


Genre : Contemporain


Chez : Gallmeister













Résumé : 

“Ce livre est à la fois une danse, un chant et un éclat de lune, mais par-dessus tout, l’histoire qu’il raconte est, et restera à jamais, celle de la Petite Indienne.” La Petite Indienne, c’est Betty. Née en 1954 dans une baignoire, Betty Carpenter est la sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la bonne société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s’installent dans la petite ville de Breathed, après des années d’errance, le paysage luxuriant de l’Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et soeurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l’écriture : elle confie alors sa douleur à des pages qu’elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu’un jour, toutes ces histoires n’en forment plus qu’une, qu’elle pourra enfin révéler au grand jour.
Betty raconte les mystères de l’enfance et la perte de l’innocence. À travers la voix de sa jeune narratrice, Tiffany McDaniel chante le pouvoir réparateur des mots et donne naissance à une héroïne universelle.


Mon avis : 


Betty était le roman de la rentrée littéraire qui me tentait le plus mais j'avoue que le prix me rebutait un peu, L'objet livre a beau être sublime et le roman un pavé, mettre plus de 22 euros dans un roman ça me fait mal. Alors est ce que Betty vaut vraiment ces 26 euros ? 

Ce roman est passionnant autant qu'il est tragique. La rencontre de Betty et de sa famille est tout bonnement inoubliable. Entre une écriture poétique et un hommage à ses racines l'autrice nous entraine dans une fresque familiale  presque onirique qui m'a bousculé autant qu'elle m'a ému. 

Avec cette lecture  vous ferez donc un voyage de plus de 700 pages qui vous marquera profondément, vous n'oublierez jamais la cruauté et la beauté de cette histoire et ce père dont la magie des mots et son amour de la nature et des siens sont la plus grande force. 
A lire, à partager et 26 euros rudement bien dépenser donc. 


Un autre avis chez Livriotte


Bonne journée 

7 commentaires:

  1. Contente que tu ais passé un bon moment mais c'est vrai que 26 euros ça fait un peu beaucoup

    RépondreSupprimer
  2. Un personnage que l'on n'oublie pas, une histoire passionnante de bout en bout.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai vu que de très bons avis sur ce livre ! C'est vrai que 26 euros, je trouve ça cher :/

    RépondreSupprimer
  4. Un livre que j'ai beaucoup aimé moi aussi, et pour ne pas avoir à me poser la même question que toi par rapport à l'argent dépensé, je fréquente deux bibliothèques et ensuite j'achète et j'offre (ou je m'offre) ceux que j'ai aimé !!

    RépondreSupprimer
  5. Effectivement, je le trouve assez cher (trop cher même) mais tu me donnes envie de le lire.

    RépondreSupprimer